Immobilier à Paris : une maison avec piscine et jardin à vendre dans un endroit prestigieux de la capitale

, Immobilier à Paris : une maison avec piscine et jardin à vendre dans un endroit prestigieux de la capitale
, Immobilier à Paris : une maison avec piscine et jardin à vendre dans un endroit prestigieux de la capitale
Voir mon actu

Situés entre le bois de Boulogne et les jardins du Ranelagh, dans le quartier international de l’OCDE, les immeubles Walter ont été édifiés dans les années 30 dans le style Art déco, afin d’accueillir les plus grandes fortunes de l’époque. L’animateur Arthur, Serge Dassault, Catherine Deneuve, Samuel Eto’o, entre autres, ont habité à un moment dans ce lieu du 16e arrondissement de la capitale. Aujourd’hui, un bien immobilier d’exception y est à vendre : une maison de 425 m² auxquels s’ajoute un jardin de 450 m². 

À lire aussi

Piscine, spa, hammam et salle de sport

L’agence Patrice Besse, qui commercialise cette maison, vante pêle-mêle les « pièces de réception, baignées de lumière (qui) s’ouvrent sur une terrasse et un jardin » ou encore « la partie nuit (qui) dispose de deux chambres et d’un appartement indépendant ainsi que d’un bureau ». Le tout étant « parfaitement invisible » depuis la rue. 

Un espace détente se compose par ailleurs d’une piscine de 11 m de long, d’un spa, d’un hammam et d’une salle de sport. « L’architecture est démonstrative tout en restant sobre, et le choix des matériaux raffiné : pierre de taille, travertin, acajou et marbre »,  indique l’annonce.

Trois garages et une cave sont vendus avec la maison, laquelle est dotée d’un système de sécurité, d’une domotique d’éclairage et d’un équipement de climatisation.

Pour vivre dans ce lieu d’exception, il faudra débourser pas moins de 9,6 millions d’euros. 

Les immeubles Walter  ont été construits de 1929 à 1931 par l’architecte Jean Walter sur un terrain vague après la démolition de l’enceinte de Thiers. L’ensemble est constitué de plusieurs bâtiments qui comprennent trois étages reliés par des pilastres. 

Les façades et toitures sur rues, sur cours et sur jardins et les parties communes, y compris les cages d’escaliers et d’ascenseurs, sont inscrites au titre des monuments historiques depuis le 23 août 2006. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Découvrez l’intérieur de cette maison ici

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.

La chronique a été générée aussi sérieusement que possible. Dans la mesure où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Découverte de paris » vous pouvez utiliser les contacts affichés sur notre site web. Le but de aquarelleparis.fr est de débattre de Découverte de paris dans la transparence en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce thème sur le net Cet article, qui traite du thème « Découverte de paris », vous est volontairement proposé par aquarelleparis.fr. Connectez-vous sur notre site internet aquarelleparis.fr et nos réseaux sociaux pour être informé des prochaines publications.